Français

Teatro Verdi di Padova, ''Aida''

Padoue

La scène du Teatro Verdi de Padoue pendant le montage du décor.Au centre du praticable incliné qui occupe l'entier scène s'ouvre une grande trappe que, pendant l'opéra, il dévoilera au public la présence d'un milieu sous-jacent.L'espace scénique se réfléchit en deux coulisses miroir trapézoïdaux et en un grand Fond ZSM - Miroir Magique de 11 m de hauteur et 14 m de largeur que forme, respect à l'étage incliné de la scène, un angle de 90°.À travers le ZSM - Miroir Magique on aperçoit, en transparence, quelque chose de semblable à une draperie grise.Il s'agit d'un fond RAR - Arizona pour rétroprojection de 9 m de largeur et 7 m de hauteur, encore dans l'attente d'être tendu aux structures de la scène.
Voir tous
Le ZSM - Miroir Magique a été incliné de manière telle à fournir au public une vision réfléchie par le haut de la scène et des personnages.Il est en évidence la structure puissante réalisée avec des 7QD40 - Treillis carrés HD 40 cm anti torsion à qui le miroir a été tendu grâce à 500 WPE - Perofix noirs.La configuration utilisée dans ce cas est M1.Le périmètre est fini avec WCS - Courroie + WOC - Oeillets + WPE - Perofix.
Les preuves générales du spectacle.La lumière bleue bigarrée crée un milieu liquide accentué par les reflets provenants du miroir.
Comme d'habitude, Hugo De Ana a aussi signé les costumes du spectacle - dans la ceux image d'Amneris et des servantes - et il s'est servi des chorégraphies de Leda Lojodice.
ZSM - Miroir Magique.
ZSM - Miroir Magique.
Deux fonds de HSE - Soie Tempesta, couleur 2 rouge, confectionnés avec les dimensions de 11 x 6 m, envahissent la scène déroulés par les servantes d'Amneris et ils créent un nuage sanguin, liquide et mobile, qui duplique si même dans le miroir.
Dans la partie en haut de l'image est évident à gauche comme l'effet miroir du fond ZSM - Miroir Magique soit altéré de l'émerger de la présence d'un fond en bas-relief installé verticalement, à l'arrière du fond miroir.Le fond en bas-relief était fait paraître ou disparaître, pendant le déroulement des scènes, grâce à l'utilisation des lumières.
Opéra en quatre actes
Musique
Giuseppe Verdi (1813-1901)
Première

Scénographie,
costumes,
light design,
mise en scène
Assistant décorateur
Juan Guillermo Nova
Chorégraphie
Leda Lojodice
Direction de production
Sandro Dal Pra
Atelier de scénographie
Arena de Vérone
Réalisation du décor
Arena de Vérone
Teatro Verdi de Padoue

Coproduction
Bassano OperaFestival
Arena de Vérone
Saison
2008

Hugo De Ana a utilisé un grand fond ZSM - Miroir Magique pour une mise en scène dans laquelle les atmosphères intimes et de nuit ont prévalu.
Laissé de côté les triomphalismes d'une certaine veine interprétative, la scénographie a été utilisée ici pour faire émerger les passions humaines, les aspirations, les illusions et les conflits intérieurs des protagonistes.

Voir aussi ...

7QD40 - Treillis carrés HD 40 cm

Treillis en aluminium

ASC - Toile Sceno impression digitale

Impression sur tissu

Fonds rétroilluminés impression digitale

Impression sur vinyl

HSE - Soie Tempesta

Soie et satins

Hugo De Ana

Quelques Maîtres

RAR - Arizona

Films pour rétroprojection

RNB - Nebbia

Films pour rétroprojection

WPE - Perofix crochets élastiques

Accessoires

ZSM - Fonds Miroir Magique

Rideaux projection / transparence