Catalogue
Français

Écrans pour rétroprojections

 

Teatro Colón, ''Disney Magia y Sinfonía Écran pour rétroprojection en RNV - Nevada utilisé pour le medley musical coproduit par Disney et le Teatro Colón de Buenos Aires.Il mesurait 22 x h 13,5 m et il a été utilisé ...
Voir tous
... avec un écran RAR - Arizona de taille similaire.
Teatro alla Scala, ''Quartett'' Rétro-projections sur un grand écran RNO - Notturno.
Teatro Español, ''Electra'' Cette scénographie a utilisé deux fonds rectangulaires réalisés avec le film pour rétroprojections RAR - Arizona et un troisième fond triangulaire réalisé avec le même matériel où trois fonds de formes et de dimensions analogues réalisés en tulle BGO - Gobelin gris ont été superposés.
Teatro Verdi de Trieste, ''Le corsaire'' Rétro-projection filtrée à travers un fond en tulle BGO - Gobelin noir ...
... sur un Écran pour rétroprojection réalisé avec le film RAR - Arizona.
Teatro La Fenice, ''I quatro rusteghi'' Trois petits Écrans pour rétroprojection réalisés avec le film RAR - Arizona.
Vancouver Opera, ''Stickboy'' Trois Écrans pour rétroprojection en RNV - Nevada impression numérique.
Gain
( transmittance )
Le gain est l'indice de réflexion d'un écran.
Dans le cas des Écrans pour rétroprojection, cela n'indique pas la réflexion, mais le flux de lumière rétroprojectée qui est visible sur la face avant et est également appelé transmittance.
Il indique le rapport entre la lumière réfléchie par l'écran et celle réfléchie par une surface blanche standard utilisée comme un paramètre de référence:
un écran avec un gain de 1.0 reflétera la même quantité de lumière, alors qu'un écran avec un gain de 1.5 réfléchira 50% de lumière supplémentaire et un écran avec un indice de 0.8 réfléchira 80% de la lumière.

Le gain est détecté au point où l'écran est le plus lumineux, c'est-à-dire quand son centre est observé à partir d'une position perpendiculaire à celui-ci.
Si on se déplace latéralement et on regarde l'écran depuis une position inclinée, la luminosité de la projection diminue.

''Un gain élevé est-il un indice de bonne qualité?
Il est facile, et erroné, de conclure qu'un écran à gain élevé est préférable à un écran à gain faible.
''

Tout d'abord, il y a un compromis entre le gain et l'angle de vision.
Sur les écrans à gain élevé, la luminosité de la projection diminue considérablement avec l’augmentation de l’angle de vue, tandis que sur les écrans à gain faible, la luminosité varie de façon beaucoup moins perceptible.

De plus, un écran à gain élevé ne réfléchit généralement pas le rouge, le vert et le bleu de manière uniforme et l’anomalie varie avec l’angle de vue.

Enfin, les écrans dont le gain est supérieur à 1.0 ont un certain degré de hotspotting qui s'accentue avec l'augmentation du gain.
En d'autres termes, lorsque on regarde l'écran depuis une position frontale, la partie centrale de l'image apparaît plus lumineuse que dans les zones périphériques.
Cela n’est pas très évident jusqu’à un gain de 1.3, mais au-delà de cette limite, le hotspotting peut sérieusement perturber la vision.

"[ ... ] le vidéophile à la recherche d'une qualité de projection optimale [ ... ] choisit normalement un écran à faible gain."

Source: Evan Powell, in ProjectorCentral.com
Cône visuel
l'ampleur indique comment la projection peut être observée d'une position angulaire sans diminuer la qualité de l'image

Soudure
la rétroprojection traverse l'écran, donc des Soudures sans recouvrement sont indispensables qui devront être faites soigneusement pour ne pas interférer avec la vision
Exécution sur demande
avec n'importe quelle forme et sans limites dimensionnelles
Ignifugation
ignifuge Norme Européenne EN 13501·1


Vidéo & Documentation

Vetta TV, petit écran de rétroprojection

Ce matériau était utilisé pour...

Auditorio Ministerio Rel. Exteriores

Rideaux pour milieux polyvalentes

Écran pour rétroprojections

Installations commerciales

Teatro alla Scala, ''Quartett''

Opéra lyrique

Teatro Colón, ''Disney Magia y Sinfonía''

Concerts

Teatro La Fenice, ''Chevalerie campagnarde''

Opéra lyrique

Teatro Real, ''Las golondrinas''

Opérette, zarzuela, musical

Teatro Real, ''O corvo branco''

Opéra lyrique

Teatro San Carlo, ''Tristan und Isolde''

Opéra lyrique

Vancouver Opera, ''Stickboy''

Opéra lyrique