Catalogue
Français

Pier Luigi Pizzi

 

Pier Luigi Pizzi à la Arena Sferisterio de Macerata, pendant la mise en place de Arena Sferisterio, ''Andrea Chénier'', en 2005. Pizzi commence la carrière scénographique en 1951 au Teatro Stabile de Gênes, après avoir fréquenté l'université d'architecture du Polytechnique de Milan. Il accomplit les premières expériences théâtrales avec Giorgio Strehler et Giorgio De Lullo, qui rencontre en 1957 et avec lequel instaure une collaboration intense qui se prolongera jusqu'à le 1981, an de la disparition du fondateur de la Compagnia dei Giovani, avec des résultats mémorables soit dans le théâtre de prose qu'en le lyrique. Entre les beaucoup de mises en place de l'association avec la compagnie de De Lullo et Romolo Valli, ils doivent être cités ce de Vérone de Twelfth Night de Shakespeare, 1961, et ceux de 1963 au Festival dei Due Mondi de Spolète: les Sei personaggi in cerca d'autore de Pirandello et Il malato immaginario de Molière.
Voir tous
Un fond en HRT - Rasetto Texturé de 20 m de hauteur et 4,20 m de largeur qui stylise le drapeau français.Grande importance, le long du parcours entier artistique de Pizzi, il est celle-là assumée par les décors pour le théâtre d'opéra. Dans la période premier ils doivent être rappelés, toujours avec la mise en scène de Giorgio De Lullo, ce d'Alceste de Christoph Willibald Gluck réalisé pour Maggio Musicale Fiorentino, 1966 et ce de Les vêpres siciliennes du Teatro alla Scala de Milan, 1970. Arena Sferisterio, ''Andrea Chénier''
Pier Luigi Pizzi a séparé la partie antérieure de la scène du fond avec un gigantesque fond ZSM - Miroir Magique dans lequel ils se réfléchissent le grand dodécaèdre, considéré par Platon le symbole de l'univers et le bélier avec deux têtes qui soutient une dent gigantesque de narval.Comme il arrive souvent dans les décors de Pier Luigi Pizzi , les objets de scène déterminent l'essence de la scénographie même. Teatro Lirico, ''Hans Heiling''
Fond de HSE - Tempesta, couleur 1 blanc.Le fond, installé tendu, grâce aux propriétés remarquables photos-réfléchissantes assumait avec grande efficacité les colorations de l'éclairage: bleus dans ce cas, la scène du Barcarolle célèbre.Pier Luigi Pizzi a exploité l'extrême volatilité du tissu pour lui donner un mouvement superficiel délicat et continu qui conférait au fond une vitalité ondoyante et surprenante. Arena Sferisterio, ''Les contes d'Hoffmann''
Costume réalisé avec QSP - Mirofilm argent. Un bal masquéMusica - Mélodrame en trois actesGiuseppe Verdi (1813-1901) Scénographie,costumes,mise en scèneDirection techniqueRéalisation du décor - Pier Luigi Pizzi b>Angelo CanuTeatro Massimo de Palerme
Le premier rideau de scène est un Rideau à la vénitienne réalisé en ASC1000S - Sceno largeur 1.000 cm - Ignifuge gris.Le second rideau, à l'arrière de ce à la vénitienne, est un Rideau à l'italienne.Le plancher réfléchissant est en TIL - Iris Lucido noir. Teatro alla Scala, ''Der Rosenkavalier''
Le fond gris est en COS - Oscurante, coleur 13. Teatro alla Scala, ''Europa riconosciuta''
Grands fonds peints confectionnés en ASC1000S - Sceno largeur 1.000 cm - Ignifuge. Teatro alla Scala, ''Europa riconosciuta''
Elégance et raffinement sont les caractéristiques principales de l’œuvre de Pier Luigi Pizzi (Milan 1930), scénographe, costumier et metteur en scène.
Des dominants que Pizzi a souvent poussé jusqu’au limite du perfectionnisme, en d'autres occasions par le biais de couleurs et avec une habilitée de synthèse qui réduit ses décors à l’essentiel, toutefois laissant toujours entrevoir sa base culturelle solide d'où naît son projet.
Dans ses scénographies l’utilisation des accessoirs de scène a une impreinte symbolique qui arrive même à déterminer l’essence de la représentation.
Ses installations scéniques sont construites pour formes et volumes et sont empreintées à une grande rigueur architectonique.
Il ne dédaigne pas l’utilisation des machines et les trucages théâtraux typiques du théâtre de 1600 et 1700, une période qu'il a préféré pendant longtemps et avec laquelle il s’est souvent confronté.
Ses travaux, en Italie et à l’étranger, ont été récompensés en plusieurs occasions avec les plus prestigieux prix internationaux de la critique.

Vidéo & Documentation

Arena Sferisterio, ''Les contes d'Hoffmann'': rideau kabuki en Soie Tempesta

Arena Sferisterio, ''Les contes d'Hoffmann'': rideau en Soie Tempesta

Voir aussi ...

Arena Sferisterio, ''Andrea Chénier''

Opéra lyrique

Arena Sferisterio, ''Les contes d'Hoffmann''

Opéra lyrique

Teatro alla Scala, ''Der Rosenkavalier''

Opéra lyrique

Teatro alla Scala, ''Europa riconosciuta''

Opéra lyrique

Teatro La Fenice, ''Death in Venice''

Opéra lyrique

Teatro Lirico, ''Hans Heiling''

Opéra lyrique