Catalogue
Français

Limeart, ''R#5: Time+Air Dance''

Rimini (Italie)

Le reflet de la scène se fond sur la surface du ZSM - Miroir Magique avec une vidéo en temps réel élaborée électroniquement et proposée par l'écran LED.L'obscurcissement du périmètre de la zone de l'installation a été réalisé avec des fonds de molleton COS - Oscurante.
Voir tous
L'esprit de l'installation privilégie la distanciation du spectateur en mettant en second étage la qualité technique des projections qui résultent apocryphes délibérément à cause des filtres et des recouvrements et élaborations des images.
À gauche, filtré à travers un fond BGO - Gobelin noir, un écran pour retroprojections RAR - Arizona propose trois images filmées superposées du même sujet: une en temps réel, la seconde avec un retard de trois secondes, la troisième avec un retard de sept secondes.À droite par contre, sur un écran pour retroproiezioni RNB - Nebbia, filtré à travers un fond en BGO - Gobelin blanc, ils se superposent deux images provenantes de deux différents points de vue.
Le projet avec lequel Daniele Paolin a développé scénographiquement le concept de l'installation. Le public avait accès libre dans la zone centrale, filmée sans interruptions par quatre caméras vidéo. Les signaux vidéo, différemment élaborés, ils venaient transmis aux trois écrans - deux pour rétroprojections et un avec LED - qui proposaient de nouveau en temps réel ou retardé les performances d'une danseuse et/ou tout ce qui arrivait spontanément parmi les visiteurs. Sur la droite, un grand ZSM - Miroir Magique réfléchissait en outre la zone entière, en créant une autre redondance d'images et de points de vue.
La réflexion de l'espace de l'installation a été créée avec un fond ZSM - Miroir Magique de 6 m de haut et 4,5 m de large.La transparence du fond a été utilisée pour faire apparaître, en fondu sur les images réfléchies, les tournages d'une caméra vidéo spéciale élaborés avec un logiciel de motion capture, grâce à lequel l'écran disparaissait en état de calme, et il paraissait à l'animer de la scène.Le périmètre est fini avec WCS - Courroie + WOC - Oeillets + WPE - PerofixLe châssis est fait avec des 7QX30 - Treillis carrés 29 cm.
Les images vidéo émergeaient sur la surface du ZSM - Miroir Magique en venant d'un grand écran LED mis à l'arrière.
Le fondu de l'image réfléchie sur celles-là élaborées électroniquement.
Le fondu de l'image réfléchie sur celles-là élaborées électroniquement.«Par rapport au passé, aujourd'hui la forme de l'art se développe et elle assume sa dimension finale dans une place et dans un temps ''habité''. Les nouvelles technologies semblent proposer des systèmes complexes relationnels, qui peuvent être seulement cueillies dans leur développement spatial et temporel par des nombreux utilisateurs qui ont conscience des dynamiques propres de l'existence, et qui lui demandent presque explicitement de se réfléchir dans cette dite existence.»Ezio Cuoghi
Installation ''open rehearsal'' réalisée par Limeart.
Scénographie
Daniele Paolin
Projet technologique
Daniele Suffritti
Développement interface
Luca Orlandi
Recherche informatique
Riccardo Gherardi
Musique
Marco Giommoni
Direction technique
Carlo Ansaloni
Mise en scène
Ezio Cuoghi (1957-2015)

Vidéo & Documentation

Limeart, ''R#5: Time+Air Dance'': Miroir Magique

Matériaux utilisés dans ce décor

7QX30 - Treillis carrés 29 cm

Treillis en aluminium

BGO - Gobelin

Tulle

Confection à plat

Tissu : types de confection

COS - Oscurante

Tissus occultants

Écrans pour rétroprojections

Écrans rétroprojections

RAR - Arizona

Films pour rétroprojection

RNB - Nebbia

Films pour rétroprojection

TMP - Perotapis

Tapis textiles

ZSM - Miroirs en QSM - Magic Mirror Film

Rideaux projection / transparence

Informations sur le traitement des données