Catalogue
Français

Teatro alla Scala, ''Quartett''

Milan

Le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil paraissent emprisonnés dans un minuscule intérieur sans issue, parce qui est suspendu dans l'air sur la scène.
Voir tous
Le fond de la scène est constitué d'un grand Écran pour rétroprojection réalisé avec le film RNO - Notturno.
Les deux murs ouverts, au lieu de donner souffle au endroit dans lequel il se déroule la lutte féroce des protagonistes, ils accentuent l'impression de claustrophobie qui entoure Valmont et Merteuil quand sur l'écran RNO - Notturno deux personnages gigantesques paraissent et les observent presque ils fussent deux canaris dans une cage.
C'est-à-dire, les protagonistes sont observés, comme le compositeur Luca Francesconi a expliqué, comme si ils fussent«... des insectes dans un terrarium. »
La puissance visionnaire de la compagnie catalane célèbre La Fura dels Baus il a eu manière de s'exprimer au mieux avec des vidéo-projections gigantesques. Le compositeur Luca Francesconi a défini le spectacle, plus qu'une opéra,« ... une expérience multimédia.»
L'opéra se sert d'une orchestration originale et complexe. À la formation orchestrale traditionnelle qu'elle se trouve dans la fosse, dirigée par la Finlandaise Susanna Mälkki, il fait en effet de contrepoint une seconde et plus petit orchestre plus positionnés en haut et guidée par un autre directeur. Aux deux orchestres il s'ajoute un grand choeur qui se trouve à l'extérieur du théâtre, dans un endroit inconnu aux spectateurs dont le chant vient transmis à la salle avec l'emploi de moyens technologiques.
Susanna Mälkki c'est « ... la première femme à diriger une opéra à la Scala.Un événement important »,Luca Francesconi continue, « aussi parce que toute cette construction dramaturgique arrive à la fin à la femme, comme protagoniste, d'une manière assez chocant.Mais mon idée est au bout que, c'est que une femme, peut-être, qui nous sauvera. »
Drame lyrique
en douze scènes et un exode
Musique
Libretto
Luca Francesconi
de la pièce théâtrale homonyme de Heiner Müller,
librement tirée de Les Liaisons dangereuses de Pierre-Ambroise-François Choderlos de Laclos
Première
Milan, Teatro alla Scala, 26/4/2011

Scénographie
Alfons Flores
Costumes
Lluc Castells
Atelier scénographique
El Teler
Vidéo
Franc Aleu
Light design

Réalisation du décor
Saison
2010 / 2011

Matériaux utilisés dans ce décor

Écrans pour rétroprojections

Écrans rétroprojections

FTN - Tancredi 380

Velours

RNO - Notturno

Films pour rétroprojection

Informations sur le traitement des données