Catalogue
Français

Teatro La Fenice, ''Il killer di parole''

Venice

Rideau kabuki réalisée avec Impression numérique sur soie HSE - Tempesta 8. gris, 16,8 x h 11 m.
Voir tous
Le mot ''ludodrame'' que Ambrosini et Pennac ont utilisé pour décrire l'opéra, il veut indiquer une situation que d'un début léger, d'opéra drôle, il achète tension et devient dramatique de plus en plus.
Le cadre embrasé se trouve à l'arrière du fond et il met en évidence la transparence de la soie.
L'échange de scène ...
... avec la chute du Rideau kabuki.
Le cube représente la maison des protagonistes: le ''killer'', un homme sensible et raffiné et sa femme, une femme plus pragmatique que poétique, qui croit que le monde est gouverné par les numéros et pas par le mots.
À l'arrière-plan ...
... un Fond rétroilluminé ...
Ludodrame
en deux actes
Musique
Libretto
Claudio Ambrosini
de un argument de Daniel Pennac et Claudio Ambrosini
Première
Venise, Teatro La Fenice, 10/12/2010

Scénographie
Nicolas Bovey
Costumes
Carlos Tieppo
Light design
Fabio Barettin
Direction technique
Massimo Checchetto
Mise en scène
Francesco Micheli

Réalisation du décor
Coproduction
Saison
2010/2011

Matériaux utilisés dans ce décor

Fonds rétroilluminés

Fonds vinyliques: typologies

HSE - Tempesta

Soie et satins

HSE - Tempesta impression numérique

Impression tissu

Rideaux kabuki

Typologies de rideau

RNO - Notturno

Films pour rétroprojection