Catalogue
Français

Maggio Musicale Fiorentino, ''Le Lac des cygnes''

Florence

La scène est préparée pour la danse avec le TSM - Silviagrips gris, pendant qu'une zone circulaire réfléchissante à son centre, réalisée avec le TST - Silviastar argent, représente le lac symboliquement.
Voir tous
Un Fond en fils Tripolina, couleur 7 gris clair, hauteur 6,5 m crée un hémicycle qui suit le profil circulaire du lac et il est utilisé comme une surface pour projections frontales.
Le Fond en fils Tripolina est suspendu à une structure semi-circulaire. Sur les côtés de la scène on a disposé quatre coulisses réalisées en QLA - Laccato, couleur noire.Les nuages représentent une des phases de transformation physique de l'eau - la vapeur.
Le contre-jour souligne la présence du Cyclorama rétroilluminé réalisée avec le film pour rétro- projections RAR - Arizona qui ferme la limite postérieure de la scène.
La descente sur la scène d'un second Fond en fils Tripolina gris complète un mur transparent qui suit l'entier périmètre rond du lac. Une métaphore scénographique raffinée qui fait allusion à un verre: ce avec l'eau infectée par le choléra qui aurait provoqué la mort de Tchaïkovski.
Parfois un Fond en fils Tripolina noir descend couvrir la grise en consentant autres variations à l'éclairage de la scène.
Les hémicycles de NTR - Tripolina noir et gris accueillent projections frontales provenantes soit de l'intérieur du cercle qui du fond de la salle et, avec le Cyclorama rétroilluminé et au TST - Silviastar consentent à la scénographie de jouer avec une multiplicité de plans de projection, rétroprojection et réflexion. Une multiplicité utilisée pour illustrer visuellement les transformations physiques de l'eau - et de reflet celles de la personnalité humaine - qui constituent le filtre métaphorique à travers lequel cette interprétation du chef-d'oeuvre de Tchaïkovski a été proposée.
La neige de cette image complète, avec la glace, la pluie et la vapeur des nuages, la représentation des transformations physiques de l'eau. Des transformations que la scénographie a inséré dans la circularité symbolique du lac (le cercle complet et ininterrompu des phases de transformation), et du verre (le cercle ininterrompu de la vie et de la mort).
Ballet en un prologue et trois actes
Musique
Libretto
Vladimir Pétrovitch Begitchev
Chorégraphie
Paul Chalmer
Première
Moscou, Théâtre Bolchoï, 20/2/1877

Scénographie,
direction technique
Italo Grassi
Costumes
Giulia Bonaldi
Light design
Valerio Tiberi
Visual design
Sergio Metalli

Réalisation du décor
Saison
2011

Voir aussi ...

Fonds de fils Tripolina

Rideaux projection / transparence

Fonds rétroilluminés

Fonds vinyliques: typologies

NTR - Tripolina

Matériaux pour rideaux en fils

RAR - Arizona

Films pour rétroprojection

TSM - Silviagrips

Tapis de danse

TST - Silviastar

Tapis de danse

VSS - Silviastar Tape

Rubans adhésifs